NOTRE AVENTURE FERDIE

C’est lors d’un voyage à l’autre bout du monde, que Morgane et Sébastien ont eu l’idée de rassembler les VINTAGE RACING & Classic Car LoveRS autour de Ferdie. Depuis notre tendre enfance, bercés par les Grands Prix de Formule 1 à la télé, par des courses improvisées de petites voitures dans la chambre ou par les manifestations partout en France et à l'étranger, la passion automobile ne nous a jamais quittés et nous souhaitons aujourd’hui la partager avec vous.

Notre ambition est alors de réunir toute la communauté des voitures de collection au sein d’une même passion, c’est pour cela que nous nous adressons aussi bien aux curieux qu’aux plus experts. Notre mission est donc de partager notre ferveur pour cet univers, en commençant par rendre la passion des Classic Cars plus accessible et plus innovante.

UNE HISTOIRE PAR MORGANE : PORSCHE 917, LE MANS 1970

L’édition des 24 Heures 1970 sera marquée par un événement majeur : la première victoire au classement général de Porsche ! Elle fut obtenue grâce à sa voiture de course emblématique : la Porsche 917, qui battra de nombreux records autour du monde ! Cette épreuve restera également gravée dans l’histoire pour avoir servi de décors au film “Le Mans” de Steve McQueen. L'acteur avait même prévu de participer à la course sur une Porsche 917 mais les assureurs s’y sont opposés. Le film, qui retrace la grande rivalité Porsche/Ferrari en endurance, est encore aujourd’hui considéré comme le meilleur film sur le sport automobile grâce à ses prises de vue uniques (notamment par des caméras embarquées durant la course de 1970) et par la participation des plus grands pilotes de l’époque (Jo Siffert, Derek Bell, Jacky Ickx…) à ce projet fou !

UNE HISTOIRE PAR SÉBASTIEN : SENNA, L'AUTRE PRINCE DE MONACO

L’histoire d’amour entre le pilote brésilien et le mythique circuit de Monaco débute en 1984. Pour sa sixième course en F1, Senna part en fond de grille avec sa modeste Toleman, mais ses talents de pilotage sous la pluie vont éclater ce jour à la face du monde : après avoir doublé Niki Lauda pour la seconde place, il fond sur le leader Alain Prost. Face aux conditions de visibilité dantesques, le directeur de course prend cependant la décision d'arrêter la course avant son terme et fige les positions. En 1988, il s'illustrera de nouveau : partant d'une pole position acquise au terme d'un tour d’anthologie (et même mystique !) il domine la course d'une main de maître avant qu'un instant de déconcentration ne l'envoie percuter le rail au virage du Portier... Il rentrera directement à son domicile, sans passer par le paddock. C’est aussi ça Monaco ! En 1990, le voici de nouveau en pole position après un nouveau tour fabuleux (je vous laisse le soin de trouver la vidéo !) et ne laissera pas échapper la victoire, enfin. Il triomphera 6 fois dans les rues de la Principauté, aucun pilote n'a encore fait mieux ! Tout simplement bluffant.

I'm on the road for the rest of my life...


NOUS SUIVRE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

INSTAGRAM  FACEBOOK  TWITTER